Comment bien nourrir un chiot

Publie par Funkytoutou le dans alimentation pour chiot

pour tout savoir sur l'alimentation du chiot

7 conseils pour tout savoir sur l’alimentation pour chiot

Vous avez un nouveau compagnon à quatre pattes ou souhaitez en accueillir un et vous vous demandez comment bien le nourrir ?

On comprend votre excitation et également l’appréhension que vous pouvez avoir. Ramener chez vous cette petite boule de poils vous amène à vous poser plein de questions. Surtout que vous voulez vous en occupez du mieux possible n’est-ce pas ? :)

Vous avez déjà commencé à préparer son arrivée ou vous êtes en train de le faire et vous vous demandez donc comment le nourrir de la meilleure des façons ? Nous allons donc vous guider pour fournir à votre chiot l’alimentation la plus adaptée.

Un chiot n’est pas un petit chien et ses besoins nutritionnelles sont très spécifiques

Lait maternelle, les premières semaines

Pendant les six à huit premières semaines de vie, le chiot doit rester avec sa maman.

Il est particulièrement important de respecter ce délai car le lait de la mère fournit la meilleure nutrition et tous les anticorps pour aider à protéger votre chiot des maladies.

Parfois pour diverses raisons, il n’est pas possible de garder un chiot avec la mère pendant les huit premières semaines, comme lorsque la mère développe une éclampsie ou mastite par exemple.

Dans ces situations, les substituts de lait et des bouteilles spécialement conçues pour les chiots peuvent être trouvés dans n’importe quel grand magasin pour animaux de compagnie.

Nourriture pour chiot, après 6 à 8 semaines

Le sevrage de votre chiot vers la nourriture solide doit s’effectuer pas à pas et doit idéalement s’étaler sur une période de deux à trois semaines. C’est souvent l’éleveur qui s’occupe de cette transion.

À partir d’environ quatre à six semaines, on commence à introduire de la nourriture solide dans l’alimentation du chiot en effectuant une sorte de bouillie avec du lait de remplacement.

Ceci trois à quatre fois par jour en réduisant progressivement la quantité de substitut de lait utilisé pour fabriquer la bouillie.

De cette façon, votre chiot apprend peu à peu à s’adapter à la nourriture solide et les maux d’estomac seront réduits au minimum.

L’objectif : à huit semaines votre chiot doit être capable de manger uniquement des aliments solides.

Vous venez d’acheter votre chiot ? Il est urgent de ne pas tout changer dans son alimentation

Bien choisir l’alimentation de votre chiot:

1ère étape – sélection la marque de votre choix

Notre conseil = Les chiots ont des besoins caloriques et nutritionnels élevés privilégié une marque de haute qualité. Parlez-en à votre vétérinaire pour obtenir des recommandations spécifiques, mais en général une bonne alimentation pour chiot est une source de

• protéines
• calcium
• calories

Essayez d’éviter les aliments où les céréales et où les sous-produits carnés sont en surreprésentation, choisissiez donc des produits de qualité

Le premier ingrédient de l’alimentation pour votre petit toutou doit être la viande.

Combien de fois faut-il nourrir votre chiot ?


Les chiots doivent être nourris trois à quatre fois par jour, l’espacement des repas est vivement conseillé. Les petits repas sont plus faciles à digérer pour le chiot. Cela permet aussi de maintenir l’apport d’énergie tout au long de la journée

A environ six mois, vous pouvez commencer à nourrir deux fois par jour pour plus de commodité. Sachez que 3 repas reste quand même un idéal si on souhaite minimiser le risque de volvulus gastrique / torsion d l’estomac surtout pour les petits chiens.

Bien sur en fonction de la race de votre chien, cela peut varier. Ci-dessous un tableau pour vous aider :

Race “Miniature”
Jusqu’à 4 mois = 3 repas par jour
De 4 à 10 mois = 2 repas pas jour
Race “Mini”
Jusqu’à 4 mois = 3 repas par jour
De 4 à 10 mois = 2 repas pas jour
Race “Moyenne”
Jusqu’à 6 mois = 3 repas par jour
De 4 à 12 mois = 2 repas pas jour
Race “Géante”
Jusqu’à 6 mois = 3 repas par jour
De 4 à 15 mois = 2 repas pas jour

Quand passer à la nourriture pour chien adulte ?

La nourriture pour chiot est très riche en calories et en suppléments nutritionnels et il est donc important de ne pas garder cette alimentation trop longtemps car cela peut entraîner des problèmes d’obésité.

Il n’y a pas d’âge précis pour faire cette transition car cela varie en fonction de la race et chien. En général, plus le chien atteint sa maturité rapidement plus la transition doit se faire tôt.

Petites races jusqu’à 13/14 kilos = autour de dix à douze mois
Chiens de race moyenne jusqu’à 35/36 kilos = entre douze à seize mois
Chiens de grandes races pesant plus de 35 kilos = jusqu’à deux ans pour atteindre la maturité.

Lors du passage à la nourriture pour chien adulte, faites-le lentement – comme lors du passage à la nourriture solide – au cours de une à deux semaines en mélangeant progressivement des quantités croissantes de nourriture pour chien adulte avec des quantités décroissantes de nourriture pour chiots afin de minimiser les troubles gastriques.

Quelle quantité donner à votre chiot ?

Pas facile de répondre mais de manière générale les chiots ont besoin de beaucoup manger mais pas trop pour éviter le surpoids. Vous devriez être capable de sentir mais ne pas voir leurs côtes, et ils doivent avoir une petite « ceinture » visible lorsque vous regardez en bas sur eux. Ceci est vrai pour les chiots de toute race, grande ou petite.

En général, vous pouvez suivre les directives sur le dos du sac de nourriture pour chien tout en étant capable d’ajuster vers le haut ou vers le bas la quantité de nourriture selon l’appétit de votre chiot et son état corporel.

Attention :

Il est très rare pour un chiot d’ignorer la nourriture qui est lui est offerte. Si votre chiot semble vouloir manger, mais ne tient pas la nourriture dans sa bouche, ou ne semble être en mesure de prendre que quelques bouchées, il est victime ‘une maladie sous-jacente qui doit être diagnostiquée. Si c’est le cas, vous aurez besoin de vous rendre immédiatement chez un vétérinaire.

Conseils pratiques

Allez en bonus voilà quelques conseils supplémentaires :

  • Il est important d’être en mesure de juger de l’état corporel de votre chien afin de déterminer la quantité de nourriture que vous devriez lui donner.
  • Les recommandations sur les étiquettes sont à titre indicatif uniquement et ne s’applique pas à tous les chiens.
  • Idéalement, vous devriez être capable de sentir mais ne pas voir les côtes et en regardant vers le bas à votre chien pendant qu’elle est debout il devrait y avoir un tour de taille reconnaissable.
  • Les repas doivent être donnés à la même heure chaque jour
  • Idéalement dans un endroit où votre chiot ne sera pas dérangé pendant qu’il mange
  • Lorsque vous utilisez des croquettes sèches, vous pouvez le mélanger avec un peu de viande crue, ainsi que de l’eau chaude pour ajouter de l’humidité
  • En plus de la nourriture régulière, donner à votre chiot un peu de yogourt quelques fois par semaine pour améliorer sa santé digestive.
  • S’il y a des moments où votre chiot n’a pas d’appétit et bien il mangera mieux au prochain repas. Il ne fait pas de mal à sauter un repas occasionnellement
  • Si votre chiot refuse de manger, il ne faut surtout pas le forcer ou l’amadouer en lui offrant de la viande ou autres aliments “de table”. Ça ne fera que conduire votre chiot à s’attendre à recevoir de la nourriture “humaine”.

Publicité





Publicité